Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Sep

Art Espace Temps

Publié par M Corfmat Professeur d'Arts Plastiques  - Catégories :  #HISTOIRE DES ARTS

Art Espace Temps

Il faudra attendre le XXe siècle, et les grandes tragédies qui menacent la survie même de l'humanité, pour que le thème de la vanité resurgisse dans l'art.

Ainsi en 1938, Georges Braque peint cette nature morte au crâne dans la cadre de son atelier. Au même moment, son ami Picasso, qui peint Guernica, multiplie les représentations de crânes.

Georges Braque, L'Atelier au crâne, 1938, collection particulière

Picasso, nature morte aux oursins, 1946

Picasso, nature morte aux oursins, 1946

Art Espace Temps

Warhol existentiel

« J'ai réalisé que tout ce que je faisais avait un rapport avec la mort ».

Des Car Crashes aux Skulls en passant par les Electric Chairs, Andy Warhol n'a en effet pas arrêté de s'interroger sur la vanité de l'existence.

Crânes et Autoportraits de Warhol .Crânes et Autoportraits de Warhol .
Crânes et Autoportraits de Warhol .Crânes et Autoportraits de Warhol .Crânes et Autoportraits de Warhol .

Crânes et Autoportraits de Warhol .

Art Espace Temps
Robert Mapplethorpe, Self-Portrait, 1988

Un artiste face à la mort

Ce fascinant autoportrait de Robert Mapplethorpe , réalisé un an avant sa mort, est l'une des oeuvres les plus intenses montrant un artiste face à la mort.

Le poing serré autour d'une canne dont le pommeau représente une tête de mort, d'une netteté terrifiante, l'artiste, au visage flou flottant et au regard bouleversant, semble déjà s'enfoncerdans l'obscurité.

Art Espace Temps
La mort précieuse de Damien Hirst

Cette reproduction sérigraphiée, recouverte de poussière de

diamants, du fameux crâne en platine et diamants For The Love of

God (vendu en 2007 pour 100 millions de dollars), est un énième

geste ironique de Damien Hirst lié à la mort, après notamment ses

animaux conservés dans le formol, comme le célèbre requin de

The physical impossibility of death in the mind of someone living.

Art Espace Temps
Cette sculpture est une vanité intitulée For the love of God (Pour l’amour de dieu)

Elle a été réalisée par l’artiste Damien Hirst.

Cet artiste né en 1965 à Bristol (Angleterre) est aujourd’hui un des artistes les plus chers au monde et fait partie de la génération des Young Britishs Artists (mouvement artistique anglais). Il a fait ces études au Goldmith’s collège de Londres. L’œuvre présentée a été réalisée en 2007. Elle est composée d’un crâne en platine créee à partir de celui d’un homme âgé de 35 ans ayant vécu au 18ème siècle. Il est incrusté de 8601 diamants. L’un des diamants placé au centre du crâne est plus grand que les autres. Damien Hirst a ajouté une dentition humaine authentique. L’artiste travaille toujours à partir d’éléments prélevés dans la réalité. Le titre de l’œuvre, Pour l’amour de Dieu, fait référence aux œuvres du 17ème siècle réalisées en Hollande appelées Vanités.

Art Espace Temps

A travers le titre de son œuvre Pour l'amour de dieu Damien Hirst fait référence au message religieux délivré dans les tableaux de vanité du 17ème siècle.

En effet le terme de vanité dénonce l’orgueil des hommes. Ces tableaux sont réalisés pour rappeler au spectateur qu’il est mortel et pour l’amener à méditer sur l’inutilité des plaisirs du monde face à la fragilité de la vie et à la mort qui guette. La vanité désigne toutes les œuvres dans lesquelles le crâne est représenté. C’est un symbole fort qui signifie « MEMENTO MORI », c'est-à-dire, « souviens toi que tu vas mourir ». Le terme vanité est issu de la phrase de l’ancien Testament « Vanitas, vanitatum, omnia vanitas » qui signifie « vanité des vanités tout est vanité ».

CF Page I du Blog

Art Espace Temps

A travers sa sculpture Damien Hirst fait référence au genre de la vanité inventé au 17ème siècle. Avec cette œuvre nous ne sommes plus face à la représentation d’une « tête de mort » mais face à un crâne en trois dimensions réel et palpable. Le crâne n’est plus une image mais un élément prélevé dans la réalité qui nous ramène à notre propre constitution.

Les diamants incrustés sur l'œuvre sont des symboles forts de puissance et de richesse

Les diamants sont indissociables du crâne qui devient lui-même un objet précieux. Au milieu du crâne le diamant le plus gros est entouré d’un motif décoratif comparable à celui d’un bijou. Damien Hirst a fait de sa vanité l’œuvre la plus chère du marché de l’art qui a été vendu 14 millions d’euros. Il a placé le collectionneur en face de sa propre vanité :

celle de vouloir posséder un objet d’art précieux.

Son message.

Ce crâne donne l’impression de nous regarder avec un sourire moqueur, comme pour annoncer que son état sera le nôtre.

Cette sculpture apparaît comme une œuvre provocatrice

En effet l'utilisation d'un vrai crâne, incrusté de diamants rend cette représentation de la vanité humaine presque indécente. Damien Hirst nous montre que l’art est un espace de liberté dans lequel tous les éléments de la réalité peuvent être détournéLe titre pour l'amour de Dieu évoque avec ironie la condition humaine qui veut que malgré toute croyance en une vie éternelle la seule chose qui reste visible est un squelette sans vie. Il place le spectateur face à sa propre mort.

« En tant qu’artiste, je souhaite créer des œuvres devant lesquelles le public peut se poser, auxquelles il peut se comparer, et qu’il doit ressentir ».
Mémento mori Vanité ou grain de remède à trois faces. France ou Flandres vers 1600.

Mémento mori Vanité ou grain de remède à trois faces. France ou Flandres vers 1600.

Art Espace Temps
Jan Fabre et la vie éternelle de l'oisillon

La Mort a pris entre ses crocs une belle perruche. Le crâne évoque un masque guerrier, mais est menacé, en raison de la fragilité des ailes de coléoptère qui le composent, par une fin prochaine. « L'Oisillon de Dieu » semble lui promis àune vie éternelle.

Jan Fabre, L'Oisillon de Dieu, 2000

Art Espace Temps
La tête de mort enfantine D’Annette Messager

Gants en laine et crayons de couleurs, des éléments rappelant l'enfance composent chez AnnetteMessager une tête de mort plutôt comique, qui évoque une grosse peluche qui pique et se rapproche des images d'Halloween

Annette Messager, Gants-tête, 1999

Art Espace Temps

Le Rien de Jean-Michel Alberola

A la toute fin du XXe siècle, les artistes contemporains se réapproprient

l'iconographie de la mort. Pour Jean- Michel Alberola, le « Rien » entrelacé

en néon rouge prend la forme d'une tête de mort.Jean-Michel Alberola, Rien, 1994,

Art Espace Temps
Promenade avec un squelette

Marina Abramovic, grande artiste de la performance que l'on avait déjà pu voir allongée, nue, avec un squelette sur elle, se promène ici un squelette sur son dos.

Rappel des danses macabres du Moyen-Age, la performance rappelle avec humour que chacun porte avec lui sa propre mort.

Marina Abramovic, Carrying the skeleton I, 2008, collectionparticulière

Art Espace Temps
Un artiste face à la mort II

Atteint d'une anémie qui lui enleva peu à peu la vie, l'artiste chinois Chen Zhen consacra les oeuvres de ses dernières années à révéler l'intrusion de la maladie dans le corps et la fragilité de celui-ci, comme ici dans Crystal Landscape of Inner Body, figuration sculptée dans le cristal des organes humains

Chen Zhen, Détail de Crystal Landscape of Inner Body, 2000

Art Espace Temps

Je voulais manifester le temps,

son changement dans la durée,

celui que montre la nature,

mais d'une manière propre à l'homme,

sujet conscient de sa présence

définie par la mort :

émotion de la vie dans la durée irréversible.

Art Espace Temps

Le peintre franco-polonais Roman Opałka (27 août 1931 – 6 août 2011) a tenté à partir de 1965 de compter de 1 à l’infini sur ses toiles pour décrire le passage du temps.

Toutes ses toiles, qu’il appelle « détails » et qui ont pour titre « 1965 / 1 – ∞ », mesurent 196 x 135 cm et montrent les chiffres qui se suivent du haut à gauche au bas à droite.

Quand il est arrivé au chiffre 1 000 000 il a légèrement changé sa façon de faire, en ajoutant 1% de blanc dans le noir qui lui sert de fond, dans le but qu’au bout d’un moment les chiffres se confondent avec la toile et en se photographiant à devant son tableau à chaque fois.

En 2004 il était arrivé à compter jusqu’à 5,5 millions.

Roman Opalka : De 1 a l'infini .....Roman Opalka : De 1 a l'infini .....
Roman Opalka : De 1 a l'infini .....Roman Opalka : De 1 a l'infini .....

Roman Opalka : De 1 a l'infini .....

Art Espace Temps
J'ai pu enfin me concentrer
et regarder avec calme
cet espace-temps que j'avais créé

Roman Opalka -

Philippe PASQUA - VanitésPhilippe PASQUA - VanitésPhilippe PASQUA - Vanités
Philippe PASQUA - VanitésPhilippe PASQUA - VanitésPhilippe PASQUA - Vanités
Philippe PASQUA - VanitésPhilippe PASQUA - Vanités
Philippe PASQUA - VanitésPhilippe PASQUA - Vanités

Philippe PASQUA - Vanités

Gerhard Richter.1983.Schädel skull.huile sur toile55x50cmGerhard Richter.1983.Schädel skull.huile sur toile55x50cm

Gerhard Richter.1983.Schädel skull.huile sur toile55x50cm

Amy Sarkisian,Gold and Ruby Skull, 2003.jpgAmy Sarkisian,Gold and Ruby Skull, 2003.jpg

Amy Sarkisian,Gold and Ruby Skull, 2003.jpg

Anneé Olofsson , Will you still love me Tomorrow,2004 , Tirage couleur..bmp

Anneé Olofsson , Will you still love me Tomorrow,2004 , Tirage couleur..bmp

Duane Michals, Dr. Heisenberg's Magic Mirror of Uncertainty.jpg

Duane Michals, Dr. Heisenberg's Magic Mirror of Uncertainty.jpg

Guido Mocafico, « Omnia vanitas » photographie, 2007

Guido Mocafico, « Omnia vanitas » photographie, 2007

Robert Mappelthorpe Robert Mappelthorpe

Robert Mappelthorpe

Jack et Dino Chapman  Crâne, asticots, mouches et araignée velue, crâne

Jack et Dino Chapman Crâne, asticots, mouches et araignée velue, crâne

Commenter cet article

check this site 30/07/2014 13:39

The last one got me. It is the most innovative and expressive idea I have ever seen in my life featuring a skull. I am an artist too. But I was never been able to come up with anything like this. The blood from the tongue gives the picture the true originality.