Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Sep

L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…

Publié par M Corfmat Professeur d'Arts Plastiques  - Catégories :  #L'AUTOPORTRAIT

L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…

"Connais-toi toi-même"

Mot‑clé de l’humanisme, le connais-toi toi même socratique assigne à l’homme le devoir de prendre conscience de sa propre mesure sans tenter de rivaliser avec les dieux ...

L'Homme au turban rouge, Jan van Eyck,1433

L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…

Un autoportrait est une représentation d'un artiste, dessinée, peinte, photographiée ou sculptée par l'artiste lui-même. Bien que l'exercice de l'autoportrait ait été pratiqué depuis les temps les plus reculés, ce n'est qu'à partir du début de la Renaissance, au milieu du XVe siècle, que les artistes peuvent être identifiés eux-mêmes comme représentant, comme le sujet principal ou comme des personnages importants dans leur travail.

Autoportrait à la fourrure, Albrecht Dürer, 1500.jpg

L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…

La création de la peinture a été rapportée à la vision de Narcisse se contemplant dans son miroir (Alberti) et se réfère donc directement à l’autoportrait. Au-delà de l'introspection, l'autoportrait fut une manière commode d'exercer sa technique (le modèle le plus facilement disponible étant soi-même).

LE CARAVAGE (Michelangelo Caravaggio)

Narcisse,

1598-1599, Huile sur toile,

122 x 92 cm, Palais Corsini – Rome

L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…

L'autoportrait est un sous-genre – mineur - du portrait.

Curieusement, ce n'est qu'en 1950 que le mot est officiellement admis dans la langue française.

Faire un autoportrait, c'est se représenter soi-même : de face ou de trois-quarts, le corps entier ou fragmenté, avec ou sans mise en scène, seul ou avec d'autres personnages.

Sans corps du tout, à la limite : la photographie du contenu de vos poches est une forme d'autoportrait, et vous pouvez également "arranger" votre chambre de telle façon qu'elle en dira beaucoup plus sur vous que la plus ressemblante des photographies. Un autoportrait réussi ne montre pas que l'apparence, mais aussi les sentiments, la personnalité, "l'âme" du sujet.

Jean Siméon Chardin

Autoportrait à l’abat-jour vert ou L’Homme à la visière,
1775 (pastel, 46 × 38 cm)

L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…

L'autoportrait, c'est "voici comment je me suis vu à un moment donné", et en même temps "voici comment j'ai voulu que l'on me voit" (sous-entendu : « voilà l'image que je souhaite laisser à la postérité »). Un jeu entre le désir d'authenticité et la façade sociale que l'artiste souhaite généralement préserver (il y a des exceptions), et souvent conforter.

Mais l'artiste qui se représente affirme aussi : "je suis cette oeuvre", celui qui a été capable de la créer, qui a le savoir-faire nécessaire pour cela. Nombreux d'ailleurs sont les autoportraits ou l'artiste pose « en artiste », ses outils à la main.

A ce jeu de l'autoportrait, tous les créateurs importants se sont prêtés un jour ou l'autre. Certains en ont même fait l'une des composantes majeures de leur oeuvre en se représentant à tous les âges de leur vie : Albrecht Dürer, Rembrandt, Vincent Van Gogh, Egon Schiele, Nan Goldin, Frida Kahlo, Opalka...

Johannes GUMPP - 1646 - Autoportrait au miroir
L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…

Dans cette vaste composition, Vélasquez (à gauche, en train de peindre) tient la place toute particulière du chef d’orchestre, ou plutôt du metteur en scène.

Qui regarde, qui est regardé ?

L’infante (la fille du roi) est entourée de ses demoiselles d’honneur (les ménines). Ses parents, le roi et la reine, se reflètent dans un miroir. Vélasquez (peintre officiel de Philippe IV) se représente en train de peindre, et « nous » regarde…
Un personnage en arrière-plan (un parent de Vélasquez) vient complexifier encore un peu plus l'étagement des plans.

Que peint exactement l'artiste ? Peut-être le couple royal, justement, celui qui se reflète dans le miroir. Vertigineuse mise en abyme qui joue sur toutes les possibilités de la représentation picturale et font de cette peinture l’une des plus fascinantes compositions de l’art occidental.

Dans cette vaste composition, Vélasquez (à gauche, en train de peindre) tient la place toute particulière du chef d’orchestre, ou plutôt du metteur en scène.

L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs…
Fra Filippo Lippi (1457–1459) dans ses Scènes de la vie de la Vierge

Fra Filippo Lippi (1457–1459) dans ses Scènes de la vie de la Vierge

Piero della Francesca (1463–1465) dans sa Résurrection du Christ

Piero della Francesca (1463–1465) dans sa Résurrection du Christ

Jean Fouquet  autoportrait provenant du cadre du diptyque de Notre-Dame de Melun, vers 1450

Jean Fouquet autoportrait provenant du cadre du diptyque de Notre-Dame de Melun, vers 1450

Rembrandt (~1655)

Rembrandt (~1655)

Eugène Delacroix (1837)

Eugène Delacroix (1837)

Egon Schiele (1912)

Egon Schiele (1912)

Boltanski christian

Boltanski christian

erwin wurm

erwin wurm

Orlan

Orlan

lucian Freud "Self-Portrait with a Black Eye" +/-1978

lucian Freud "Self-Portrait with a Black Eye" +/-1978

zhang Huan

zhang Huan

  Nicolas :Poussin Autoportrait

Nicolas :Poussin Autoportrait

Gustave Courbet

Gustave Courbet

 Un autoportrait de l’artiste, “Mask II”, 2001. Matériaux divers.

Un autoportrait de l’artiste, “Mask II”, 2001. Matériaux divers.

Commenter cet article

online cloud storage 05/09/2014 14:53

Man… the last art stuck into mind for some time. I cannot believe the naturality with the one before the last. The emotions are flowing through your incredible work. I could not understand how you can come up with something like that.