Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Mar

Art / Espace / Temps .....

Publié par M Corfmat Professeur d'Arts Plastiques  - Catégories :  #HISTOIRE DES ARTS

  Art / Espace / Temps .....

« Arts, espace, temps » : Cette thématique permet d’aborder les œuvres d’art à partir des relations qu’elles établissent, implicitement ou explicitement, avec les notions de temps et d’espace.

Arnöld Bocklin, Death with a Violin, 1880.

  Art / Espace / Temps .....

C’est la vie !

« Jamais l’art des vanités n’a été aussi vivant, accaparé par la mode, la musique ou la rue. Crânes et ossements envahissent notre quotidien et s’affichent sur les vêtements, les bijoux, les figurines de publicité, les vidéos et autres pochettes de CD. La mort nous effraie, la mort nous fascine.

A l’origine de cet élan, une petite phrase qui résonne et se démultiplie :

« Souviens-toi que tu vas mourir »,

chuchotait l’esclave à l’oreille du général romain pendant la cérémonie du triomphe. »

Vanité en cire du XVIIème

  Art / Espace / Temps .....

Si le terme vanité désigne en premier lieu les natures mortes où le caractère éphémère des biens ce ce monde symbolisés par un sablier, un crâne, un verre renversé ou presque vide, un papillon (âme humaine, fragilité), il s’applique de façon plus large à toute représentation de la dépouille humaine -crâne, squelette- rappelant le caractère vain de l’existence

Vanité à l'Enfant. Flandres, début du XVIIème siècle. photo Lafon Castandet

  Art / Espace / Temps .....

Au tout début du XVIIe siècle, apparaissent des peintures d’un genre nouveau : les Vanités.
Ce terme est le substantif correspondant à l’adjectif vain, qualifiant ce qui est vide, illusoire.

Ce sont des tableaux classés dans le genre de la nature morte, où figure un ensemble d’emblèmes et d’objets dont la possession paraît vaine, futile, dérisoire.

Un premier groupe représente l’inutilité des biens terrestres, attributs du savoir et du plaisir – livres, instruments scientifiques, objets d’art, vins, mets – et la représentation du pouvoir et de l’argent – pièces d’or, armes, bijoux, couronnes et sceptres.

Le deuxième groupe d’objets symbolise l’écoulement du temps – le sablier, l’horloge, la bougie, la clepsydre et aussi bulles de savons, fleurs, insectes, coquillages – rappelant le caractère fragile et transitoire de l'existence et la jouissance éphémère des nourritures terrestres.

Toutes ces richesses, créations naturelles, humaines, accumulations de biens, représentées avec précision et raffinement, auxquelles nous devrons renoncer, entourent un crâne, symbole de notre finitude.

On retrouve fréquemment, dans les Vanités, les mots célèbres issus de l'Ecclésiaste:

« Vanitas Vanitatum et omnia Vanitas »,

« Vanité des vanités, tout est vanité ».

Ces mots apparaissent souvent dans les tableaux sous forme d’inscriptions sur un phylactère ou un billet. On remplace parfois le terme de Vanité par la locution latine

« Memento mori »

« Souviens-toi que tu vas mourir ».

1 Philippe de Champaigne (1602-1674),La vanité ou Allégorie de la vie humaine1646,,28,8 x 37,5 cm,desMusée de Nantes

1 Philippe de Champaigne (1602-1674),La vanité ou Allégorie de la vie humaine1646,,28,8 x 37,5 cm,desMusée de Nantes

  Art / Espace / Temps .....

Les Vanités ou le symbôle de
l’impermanence humaine.
C’est de cette citation de l’Ecclésiaste que ces tableaux tirent leur conception et leur titre.
Les vanités illustrent, de façon symbolique, le thème philosophique de l’impermanence de l’homme.
Ce sont des natures mortes, des allégories ou encore des images de saints qui représentent l’inéluctabilité de la mort, la futilité des plaisirs ou encore la fragilité des biens terrestres.
Elles dénoncent également la relativité de la connaissance et la vanité du genre humain. Ce sont des oeuvres à haute valeur morale.
Ces "memento mori" ("Souviens toi que tu vas mourir") sont donc présents dans la représentation des activités humaines tels que le savoir ou la science mais aussi à travers des figurations du plaisir, de la beauté et de la richesse.

David BAILLY (Pays Bas, 1584-1657) 1651, Auto-portrait et vanités Stedelijk Museum De Lakenhal, Leyde

  Art / Espace / Temps .....

Les Vanités

Genre Pictural : Les natures mortes

Les vanités sont un élément essentiel à l’émergence de ce genre pictural en tant que tel. Elles apparaissent au début du XVIIème siècle, aux Pays-Bas. Ce sont des œuvres inspirées de gravures de la fin du XVIème siècle, sur le thème du repentir et l’art du bien mourir.

Les premières compositions connues sont simples et composées uniquement de quelques objets disposés autour d’un crâne. Ormis le crâne humain, symbole de la mort et l’un des plus fréquemment utilisés, on trouve des symboles de la connaissance humaine figurés par la lampe ou le livre. D’autres comme le sablier ou la bougie éteinte nous rappellent la brièveté de la vie et le temps qui passe.

Dans les années 1620-1630 le répertoire s’intensifie et se codifie. Les vanités sont alors monochromes, polychromes ou en trompe-l’œil. On symbolise les arts et les sciences par des livres, des cartes, et des instruments de musique. Le pouvoir et la richesse sont représentés sous la forme de bourses et de joyaux. Les plaisirs terrestres apparaissent comme autant de cartes à jouer, ou de gobelets. L’iconographie concernant la mort est certainement la plus importante et la plus diversifiée. Ce sont des crânes, des fleurs fanées, des fruits pourrissants, des verres vides, des chandelles consumées, des sabliers ou encore des luths ou des violons aux cordes rompues. On rencontre parfois des symboles de la Résurrection sous la forme de rameaux de lierre ou de laurier et d’épis de maïs.

Le genre pictural devient ensuite prétexte à la représentation d’objets luxueux, tels que bijoux, vaisselle ou tissus.

C. Nickel (Actif en Hollande au cours de la deuxième partie du XVIIe siècle) Vanité à la mappemonde, aux instruments de musique, aux livres et au sablier

Pieter Boel  Allégorie des-vanités du monde 1663   Musée des Beaux Arts de LiIle

Pieter Boel Allégorie des-vanités du monde 1663 Musée des Beaux Arts de LiIle

  Art / Espace / Temps .....

LES ALLEGORIES :

C’est un genre majeur et abondamment traité au XVIIème siècle.

On retrouve ces allégories sous divers aspects : l’allégorie proprement dite, les portraits et autoportraits, les scènes de genre ou de vie domestique, les représentations de sages ou d’ermites et enfin les peintures historiques. Le thème des vanités est alors représenté sous les traits de vieillards, de jeunes gens ou de femmes à leur toilette. L’allégorie de l’enfant souffleur de bulles se développe. Elle symbolise la fragilité de l’homme. Les philosophes et les ermites rappellent que seules l’étude et la méditation permettent d’atteindre la sagesse et Dieu.

Pieter Evertz van Steenwyck, né vers 1615 et mort après 1654.74,5 x 96,5

  Art / Espace / Temps .....

Le memento mori antique

"Souviens-toi que tu vas mourir".

Dans l'Antiquité romaine, cette phrase était répétée par un esclave, debout derrière le général qui paradait lors de sa cérémonie de triomphe. Glorieux aujourd'hui, tu auras disparu demain... L'expression est aussi une invitation à la jouissance :

"Mangeons, buvons, et soyons joyeux, car nous mourrons demain !", écrit le poète Horace au Ier siècle avant J.C.

Memento mori, mosaïque polychrome de Pompéi, Ier siècle, Musée national d'archéologie de Naples

  Art / Espace / Temps .....

Jan Sanders Van Hemessen

a imposé parmi les romanistes une interprétation très personnelle des italiens du début du XVIe siècle dont cet ange à la stature puissante est caractéristique.
L’iconographie est ici insolite :
Alors que le crâne et les inscriptions évoquent la vanité des plaisirs terrestres, les ailes de papillon faisant allusion à l’immortalité de l’âme tempèrent le pessimisme habituel du genre. Le crâne dans le miroir est sans doute le reflet d’un personnage qui occupait un volet droit disparu que l’ange vient avertir de l’aboutissement inéluctable de toute destinée humaine.
Les quelques mots autour du miroir

« Ecce rapinam rerum omnium »
Désignent la mort comme le pillage de toutes choses.

  Art / Espace / Temps .....

La Mort s'invite à table ….

C'est la fin du repas, les desserts sont sur la table, un musicien joue un air joyeux aux hôtes richement habillés.
Tout à coup arrive une invitée surprise….
Sous la forme d'un squelette, la Mort tient un sablier dans la main, et désigne l'un des convives, tout autant surpris et effrayé que les autres.
L'heure a sonné.

  Art / Espace / Temps .....
Les Ambassadeurs

Est un double portrait de Jean de Dinteville et Georges de Selve peint par Hans Holbein le Jeune
Ce tableau sur bois comporte une anamorphose au premier plan. Cette forme, souvent nommée os de seiche, apparait depuis un point de vue oblique comme une vanité représentant un crâne humain. L'intérêt du tableau est triple: historique, esthétique mais aussi symbolique

Le crâne, vu en anamorphose

              Le crâne, vu en anamorphose              Le crâne, vu en anamorphose              Le crâne, vu en anamorphose

Le crâne, vu en anamorphose

  Art / Espace / Temps .....

La peinture représente Jean de Dinteville, à gauche, ambassadeur de France en Angleterre en 1533, date de la réalisation du tableau. À droite, se trouve son ami, Georges de Selve, évêque de Lavaur qui a été lui aussi occasionnellement ambassadeur auprès de l'Empereur romain germanique, de la république de Venise et du Saint-Siège. Les deux hommes, qui regardent le spectateur de l'œuvre, sont accoudés à un meuble comportant deux étagères et sur lequel sont disposés plusieurs objets qui se rattachent au quadrivium, les quatre sciences mathématiques parmi les sept arts libéraux, soit l'arithmétique, la géométrie, la musique et l'astronomie. Sur l'étagère supérieure, on voit une sphère céleste, des objets de mesure du temps et un livre, disposés sur un tapis rouge aux motifs géométriques complexes. Sur l'étagère inférieure, un globe terrestre, deux livres, un luth et quatre flûtes réunies dans un étui. L'arrière-plan est occupé par un rideau de velours vert dont un repli révèle, à peine, dans le coin haut gauche un crucifix qui souvent n'est pas présent dans les reproductions du fait de sa position à la marge. Le sol montre un pavage composé de cercles et de carrés où se détache une forme difficilement lisible, mais qui saute aux yeux tant elle semble hors de l'espace de la peinture et qu'on a souvent nommé l'os de seiche.

La peinture semble donc foisonner de symboles, d'indications cachées, de références, toutes choses normales dans la peinture de la Renaissance ...

  Art / Espace / Temps .....
Méditation par Le Caravage


Le Caravage, peintre des passions, représente saint François, dont la robe de bure déchiquetée rappelle qu'il a fait vœu de pauvreté, méditant sur un crâne.
Maître du clair-obscur, l'artiste concentre la lumière sur le reste humain plutôt que sur la figure du saint, dont la tête penchée signifie la compassion.

Le Caravage, Saint François en méditation, vers 1602

  Art / Espace / Temps .....

hContrairement aux représentants de l ’impressionnisme, du Naturalisme ou du Réalisme de la même période, les Symbolistes s’adressent non plus au regard mais à l’imagination.

L’invisible prend le dessus sur le visible.

L’art devient le miroir de l’âme, il concrétise les angoisses, les visions et les états d’âme, comme le fera également l’Expressionisme un demi-siècle plus tard.

Les Symbolistes puisent leur inspiration dans les rêves, la poésie, la mythologie, les légendes, les contes de fée, la magie, l’ésotérisme, la philosophie, l’au-delà, …

Leurs grands thèmes de prédilection ? La mort, la solitude et la nostalgie.

Arnold Böcklin, Autoportrait avec la Mort jouant du violon

Huile sur toile, Entre 1871 et 1874, 75 x 61 cm, Alte Nationalgalerie, Berlin

Vanité -  Van der Schoor, 1660 (Peinture Hollandaise)

Vanité -  Van der Schoor, 1660 (Peinture Hollandaise)

Simon Renaud de Saint-André , Vanité ,1615

Simon Renaud de Saint-André , Vanité ,1615

Mémento mori Vanité ou grain de remède à trois faces. France ou Flandres vers 1600.
Mémento mori Vanité ou grain de remède à trois faces. France ou Flandres vers 1600.

Mémento mori Vanité ou grain de remède à trois faces. France ou Flandres vers 1600.

Cercueil ouvert, crânes et squelette miniature pour cabinet de curiosités

Cercueil ouvert, crânes et squelette miniature pour cabinet de curiosités