CLAIR OBSCUR

 équilibre entre l'ombre et la lumière dans le tableau pour créer le volume et le modelé

Il s’agit d’une composition construite essentiellement à partir d’une gamme, c’est-à-dire à partir des différents tons d’une même couleur. Ce terme désigne l’effet obtenu en combinant les tons clairs et les tons foncés, les effets d’ombre et de lumière, les zones claires et les zones foncées, de façon à les faire valoir les unes par les autres. Ce contraste, en figurant les ombres et les lumières, a souvent été utilisé par les peintres pour suggérer l’espace.

Driss Manchoube / Ruelle de Médina à Marrakech

Driss Manchoube / Ruelle de Médina à Marrakech

Cette photographie représente une ruelle de Médina à Marrakech.

La lumière y est filtrée par le système de couverture: on parle ici de Clair-obscur

Photo du souk de la Médina dans les années 1920/1930 par Flandrin au Musée de la Photo de Marrakech.

 

CLAIR OBSCUR /4E

En utilisant l'image de la médina de Driss Manchoube:

  1. Rendre les valeurs au crayon , du plus clair au plus sombre de l'image, pour faire apparaître la lumière , obtenir des zones de différentes valeurs.
  2. Dans un deuxième temps, sur le format Adistribué reproduis l’image sur grand format, à la peinture, en tentant de rendre cette ambiance lumineuse , le clair-obscur caractéristique de la photo.

nejjarine / ruellesde la medina de Meknes 1935

nejjarine / ruellesde la medina de Meknes 1935

Le Caravage (1571-1610)

 

Le Caravage a révolutionné la façon de représenter les scènes bibliques.

 

Il a donné naissance au caravagisme car sa façon de peindre est devenue un style à suivre pour les peintres, notamment au XVIIème siècle.

 

Artemisia Gentileschi (1593-1652)

"L’œuvre met en scène Judith qui tranche la tête du général Holopherne. (...) Tiré du livre de Judith des textes apocryphes bibliques,(texte riligieux dont l'authenticité n'est pas reconnue) le tableau s'intéresse au moment où Judith, assistée de sa servante, décapite le général qui s'est endormi ivre."

Artemisia Gentileschi, Judith décapitant Holopherne, huile sur toile, 199 × 162,5 cm, v.1620, musée des Offices, Florence.

 

Retour à l'accueil