échelle


Rapport entre les dimensions réelles d'un objet (bâtiment, paysage) et celles de sa représentation (carte, plan, maquette), ce qui permet, par comparaison, d'évaluer un ordre de grandeur. En sculpture, on parlera du rapport à l'échelle humaine.

 

 

PROJET4e /  UN PROJET MiNUSCULOMONUMENTALISSIME ...

L’Homme qui rétrécit (The Incredible Shrinking Man) est un film fantastique américain réalisé par Jack Arnold sorti en 1957. Ce film est l'adaptation du roman homonyme (The Shrinking Man) de Richard Matheson publié en 1956.

 

 " Et si d’autres nuages de radiation dérivaient encore sur les mers et sur les continents, d’autres hommes viendraient-ils nous rejoindre dans ce vaste nouveau monde ?

L’infiniment grand et l’infiniment petit n’étaient peut-être , comme le prétendaient certains philosophes, que les deux faces d’une même réalité se rejoignant quelque part dans l’univers …"

 

                 Scott Carey 

                                     The Incredible Shrinking Man

                     

 

Do-ho Suh est connu pour ses sculptures complexes qui défient les notions conventionnelles d’échelle. Il attire l’attention en confrontant le spectateur à la pratique de l’espace public.

« Une sculpture peut bien faire plusieurs fois la taille réelle de l’objet et donner le
sentiment d’être insignifiante et petite et une petite sculpture de quelques pouces
de haut peut donner un sentiment d’énormité, de majesté, de monumentalité, si la
vision qui la sous-tend a de la grandeur (…) »

 

Henry MOORE

Les fantastiques dioramas japonais de Tatsuya Tanaka

Consigne:

Vous vous réveillez un matin et vous découvrez
qu’un objet de votre quotidien occupe une place
excessive et démesurée dans votre
environnement 

 PRODUISEZ UNE IMAGE QUI PUISSE NOUS EN FOURNIR LA PREUVE ! 

 

Vous réaliserez une

production plastique qui

proposera

un questionnement,

une remise en question des notions

d'échelle et de proportions.

 

2D / 3D /Photomontage / Vidéo / Stop motion ...

 

Tatsuya Tanaka:Chaque jour, depuis sept ans, Tatsuya Tanaka 田中達也 poste sur les réseaux sociaux un nouveau diorama miniature bluffant de détails et d’originalité. Il est devenu si populaire aujourd’hui que des grandes marques s’arrachent ses créations pour mettre en avant leurs produits. Découverte d’un artiste japonais prolifique dont l’imagination semble intarissable !Tatsuya Tanaka:Chaque jour, depuis sept ans, Tatsuya Tanaka 田中達也 poste sur les réseaux sociaux un nouveau diorama miniature bluffant de détails et d’originalité. Il est devenu si populaire aujourd’hui que des grandes marques s’arrachent ses créations pour mettre en avant leurs produits. Découverte d’un artiste japonais prolifique dont l’imagination semble intarissable !
Tatsuya Tanaka:Chaque jour, depuis sept ans, Tatsuya Tanaka 田中達也 poste sur les réseaux sociaux un nouveau diorama miniature bluffant de détails et d’originalité. Il est devenu si populaire aujourd’hui que des grandes marques s’arrachent ses créations pour mettre en avant leurs produits. Découverte d’un artiste japonais prolifique dont l’imagination semble intarissable !Tatsuya Tanaka:Chaque jour, depuis sept ans, Tatsuya Tanaka 田中達也 poste sur les réseaux sociaux un nouveau diorama miniature bluffant de détails et d’originalité. Il est devenu si populaire aujourd’hui que des grandes marques s’arrachent ses créations pour mettre en avant leurs produits. Découverte d’un artiste japonais prolifique dont l’imagination semble intarissable !

Tatsuya Tanaka:Chaque jour, depuis sept ans, Tatsuya Tanaka 田中達也 poste sur les réseaux sociaux un nouveau diorama miniature bluffant de détails et d’originalité. Il est devenu si populaire aujourd’hui que des grandes marques s’arrachent ses créations pour mettre en avant leurs produits. Découverte d’un artiste japonais prolifique dont l’imagination semble intarissable !

Les installations de Do Ho Suh

Les installations de Do Ho Suh

 

#échelle#démesure#Norme#réalité#fiction#Proportions#taille##Illusion#détail

 

SLINKACHU, The Stream (Royal Victoria Dock, Londres), 2014, photographie

questionnement autour des enjeux de l’image photographique,

entre réalité et fiction: 

 

Comment une image photographique peut-elle abolir la frontière entre réel et fiction ?

La photographie qui par essence, enregistre et capture le réel peut-elle « mentir » et se jouer du spectateur ?

 

trouver des stratégies et jouer avec les rapports d’échelles et la distanciation des objets dans l'espace, en

élaborant une mise en scène, prise en photo d'un point de vue fixe.

 

Représentation,réalité,fiction

 

La ressemblance, le rapport au réel et la valeur expressive de l’écart entre référent et représentation

 

Dispositif de représentation et narration: l’espace en deux et en trois dimensions, espace littéral et suggéré, dispositif séquentiel, dimension temporelle

 

Création, matérialité, statut signification des images: image artistique, symbolique, décorative, utilitaire, publicitaire…

ECHELLE:

Rapport entre les dimensions réelles d'un objet (bâtiment, paysage) et celles de sa représentation (carte, plan, maquette), ce qui permet, par comparaison, d'évaluer un ordre de grandeur. En sculpture, on parlera du rapport à l'échelle humaine.

 

 

The Hand (La mano) by Mario Irarrázabal, Brava Beach, Punta del Este, Uruguay

The Hand (La mano) by Mario Irarrázabal, Brava Beach, Punta del Este, Uruguay

Vous réaliserez une production plastique qui proposera

un questionnement , une remise en question des notions

d'échelle et de proportions.

2D / 3D /Photomontage / Vidéo / Stop motion ...

 

Slinkachu_Little_People 2012

 

RENÉ MAGRITTE LES VALEURS PERSONNELLES (1952)
HUILE SUR TOILE
Les valeurs personnelles (1952) Huile sur toile, 77,5 x 100 cm

Les valeurs personnelles (1952) Huile sur toile, 77,5 x 100 cm

Par sa thématique concentrée sur l’hypertrophie des objets, l’œuvre Les valeurs personnelles pose une série de questionnements en termes d’histoire de l’art.

 La modification d’échelle présente ici à travers l’agrandissement d’objets du quotidien (un verre, un peigne, une allumette, …) est utilisée à maintes reprises par l’artiste. 

Claes Oldenburg, La Bicyclette ensevelie, Parc de la Villette, 1990Claes Oldenburg, La Bicyclette ensevelie, Parc de la Villette, 1990Claes Oldenburg, La Bicyclette ensevelie, Parc de la Villette, 1990

Claes Oldenburg, La Bicyclette ensevelie, Parc de la Villette, 1990

Retour à l'accueil