C’est dans l’Europe de la Renaissance que l’on date l’origine du carnet de voyage. Les artistes de l’époque ont alors pour habitude de réaliser leur «Grand Tour». Un voyage initiatique en Italie à la découverte de la culture antique. Placés sous le signe de l’observation, les Dürer, Bruegel, ou Vinci croquent la Péninsule dans leurs cahiers et esquissent leurs styles. Ce sont les prémices du carnet de voyage…

 

 

 

Dans ces voyages, des naturalistes tels que La Pérouse, Buffon ou Darwin dessinent la faune et la flore qu’ils découvrent, puis commentent et annotent leurs dessins. L’aube du grand reportage.

Le carnet de voyage n'est pas une création récente. Il invite à partir, destination ailleurs...

Source de découvertes et d'ouverture au monde, il peut revêtir des formes très originales

et ne pas forcément prendre la forme d'un carnet même si c'est sous ce vocable qu'on le désigne !

 

Consigne:
Réaliser un carnet de voyage, réel ou imaginaire !
 
 

 

On peut y agencer, accumuler, associer, juxtaposer, organiser des photos, des cartes postales, des dessins, des croquis,  des matières ramassées ici et là, des couleurs, un ticket de métro, une entrée de musée, des mots griffonnés ...

De toutes les formes (figuratives, abstraites, géométriques), petit, grand, minuscule ou géant, ce carnet peut être un calepin, un cahier ordinaire d’écolier, une cartoline pliée en accordéon, un assemblage de feuilles : - de papiers colorés, transparents, fabriqués, imprimés, récupérés - de toiles, de tissus , de gazes, de toile de  jute, d’enveloppes etc ...  

NOTIONS / VOCABULAIRE :

Aventure, Parcours, Périple, Cheminement, Impressions, Croquis, Couleurs, Senteurs, Récolte, Point de vue, Observations, Écrits, Cartes, Civilisations, Cultures, Transports, Mouvement, Guides,

 Photographies, Mémoire, Souvenirs...

Un voyage est un déplacement dans l'espace ou le temps, effectué vers un point plus ou moins éloigné. Les motivations sont variées : voyage d’exploration, tourisme, voyage romantique, scientifique, initiatique.... Qu'il soit physique, spirituel, imaginaire, le voyage est avant tout une expérience vécue et ressentie. Le voyageur observe, découvre, explore l'ailleurs, l'inconnu, afin de s'en nourrir et d'en revenir enrichi.

Les voyages effectués pourront être vécus dans des espaces réels plus ou moins éloignés, dans la classe, l'école, le quartier, la ville, le musée…  ou imaginaires, dans la fiction, le rêve, l'insolite, au sein d'une civilisation inventée, d’un autre monde, d’une autre galaxie....dans un livre, un tableau, une œuvre musicale...

collecte des éléments évocateurs, collecte des mots, des images, des reproductions d'œuvres, de cartes routières ou touristiques, de planisphères, de guides de voyages, d'objets insolites pouvant provenir de contrées inconnues….

Ces différents éléments te permettront de réaliser un musée de classe, d'effectuer des collections, des tris, des mises en scène photographiées... 

 

Jouer avec toutes sortes de vieilles cartes pour créer une nouvelle production à plat ou en volume

Inventer une carte imaginaire

Créer des maillages graphiques évoquant la carte

Intervenir sur une carte pour la transformer

Traduire plastiquement son itinéraire

Imaginer la destination du voyage 

Imaginer le contenu du bagage

Déplacements et moyens de transports en tout genre...

Inventer des panneaux de signalisation

Jouer avec des mots ou expressions

Inventer des moyens de locomotion imaginaires.

Les lieux et les objets du voyage

Inciter, déclencher l'imaginaire

Mettre en scène les souvenirs d'un voyage imaginaire

Imaginer des civilisations inconnues

Réaliser un imagier ou un abécédaire du voyage. 

Retour à l'accueil