Depuis la nuit des temps, l’homme a cherché à donner forme à ses peurs pour mieux les maîtriser.

Peur des réalités effrayantes qui l’entouraient, des forces de la nature qu’il ne comprenait pas, mais aussi peur des forces obscures de son monde interne, angoisse devant la sexualité, la destructivité, la mort, l’altérité.

Pour mieux les contrôler, l’homme en a fait des divinités, il a organisé des rites et des sacrifices pour s’en attirer les faveurs, il a inventé des mythes pour donner sens et contenu à ces rites.

Ces mythes eux-mêmes ont évolué, ont donné lieu à des représentations plastiques, des œuvres d’art, de la littérature, des poèmes, et plus récemment, avec le développement des sciences, ils sont devenus des objets d’étude.

 

 

MEDUSE

CONSIGNE :

Interprète / Réinterprète le mythe de Méduse étudié en classe .

Donne nous à voir ta vision de ce Monstre Mythologique, et revisite l'imagerie traditionnelle de la Gorgone !

Technique mixtes : Photographie / Vidéo /  Installation / assemblage / collage  / stop motion etc.

Comment les mythes ont-ils été sources d'inspiration dans les arts à travers les siècles ?

EPIQUE ? MYTHOLOGIQUE ?  INTERPRÉTATION ET DÉSACRALISATION DES SUJETS

 

Dans la culture moderne, Médusa est devenue célèbre pour être un être méchant et cruel qui transforme quiconque rencontrant son regard en pierre. Mais beaucoup de mystères trainent autour de l’histoire de la Gorgone. Si elle est souvent dépeinte comme étant un être fondamentalement mauvais, d’autres versions de son histoire affirment qu’elle est en fait la victime des vicissitudes et du mauvais jugement d’êtres plus puissants qu’elle.

RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E

LE PERSONNAGE DE MÉDUSA EST PRÉSENT DANS DE NOMBREUSES ŒUVRES MODERNES, COMME « CLASH OF THE TITANS » ET « PERCY JACKSON ». NNAGE DE MÉDUSA EST PRÉSENT DANS DE NOMBREUSES ŒUVRES MODERNES, COMME « CLASH OF THE TITANS » ET « PERCY JACKSON ».

Clash of the Titans - Medusa battle (original) 1981

Clash of the Titans (2010)

Méduse est La seule des trois Gorgones, monstres fabuleux, à n'être pas immortelle

 Méduse, était connue pour la terreur particulière qu'elle inspirait aux mortels, avec sa chevelure formée de serpents, ses dents immenses, les convulsions qui crispaient son visage, et son regard, pétrifiant tous ceux qui s'exposait à son atteinte. Les mythes abondent à son sujet : ils tentent d'expliquer ses maléfices. Selon les uns, elle aurait été une belle jeune fille, trop fière de sa chevelure. Pour la châtier, Athéna aurait changé cette dernière en un paquet de serpents.

RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E

Selon d'autres, la même Athéna l'aurait punie de s'être unie à Poséidon en lui imposant une forme affreuse. Sa mort est également le sujet de bien des récits : le plus connu met en scène le héros Persée, qui, sur l'injonction d'Athéna, et avec son aide particulière, trancha la tête de Méduse, prenant bien soin, pour n'être pas figé en pierre, de ne regarder que l'image de la Gorgone, telle qu'elle apparaissait au miroir poli de son bouclier.

"Tête de Méduse" de Michelangelo Merisi dit Le Caravage
Vers 1598-99  (seconde version)  Huile sur toile marouflée  sur un bouclier en bois de peuplier  Ovale de 60 x 55 cm  Galerie des offices à Florence, Italie.

Vers 1598-99 (seconde version) Huile sur toile marouflée sur un bouclier en bois de peuplier Ovale de 60 x 55 cm Galerie des offices à Florence, Italie.

"Méduse et l’artiste ont en commun le pouvoir de figer les personnes, de les immobiliser dans la roche ou sur la toile en une image intemporelle : le portraitiste méduse son modèle pour l’éternité. Tête de Méduse du Caravage met en avant cette analogie, qui se représente en effet sous les traits de la Gorgone et, qui, réciproquement, prête à la Gorgone son visage. Le Caravage se fige sur la toile telle Méduse se médusant ellemême.

Peter Paul Rubens et Frans Snyders La tête de Méduse vers 1617 Huile sur bois 68 x 118 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne

Peter Paul Rubens et Frans Snyders La tête de Méduse vers 1617 Huile sur bois 68 x 118 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne

Anonyme Tête de Méduse XVIe siècle Huile sur bois

Anonyme Tête de Méduse XVIe siècle Huile sur bois

Bust of the Medusa Le Bernin1644/1648Bust of the Medusa Le Bernin1644/1648Bust of the Medusa Le Bernin1644/1648

Bust of the Medusa Le Bernin1644/1648

Persée avec la tête de Méduse est une sculpture en bronze faite par Benvenuto Cellini à la période 1545-1554. La sculpture se dresse sur sur une base carrée avec panneaux en relief en bronze illustrant l'histoire de Persée et Andromède, semblable à une prédelle d'un retable. Il est situé dans la Loggia dei Lanzi de la Piazza della Signoria à Florence, Italie
Persée avec la tête de Méduse est une sculpture en bronze faite par Benvenuto Cellini à la période 1545-1554. La sculpture se dresse sur sur une base carrée avec panneaux en relief en bronze illustrant l'histoire de Persée et Andromède, semblable à une prédelle d'un retable. Il est situé dans la Loggia dei Lanzi de la Piazza della Signoria à Florence, Italie
Persée avec la tête de Méduse est une sculpture en bronze faite par Benvenuto Cellini à la période 1545-1554. La sculpture se dresse sur sur une base carrée avec panneaux en relief en bronze illustrant l'histoire de Persée et Andromède, semblable à une prédelle d'un retable. Il est situé dans la Loggia dei Lanzi de la Piazza della Signoria à Florence, Italie

Persée avec la tête de Méduse est une sculpture en bronze faite par Benvenuto Cellini à la période 1545-1554. La sculpture se dresse sur sur une base carrée avec panneaux en relief en bronze illustrant l'histoire de Persée et Andromède, semblable à une prédelle d'un retable. Il est situé dans la Loggia dei Lanzi de la Piazza della Signoria à Florence, Italie

Bouclier avec le visage de Méduse (1897) Arnold Böcklin (1827-1901) Musée d’Orsay (Paris) Le symbolisme et l’Art nouveau réactualisent le mythe de Méduse en recomposant le masque terrifiant que la Grèce exhibait, en guise de protection, au fronton des temples comme sur le bouclier d’Athéna. Cette tête pétrifiante voit-elle sa propre mort en face ? Est-elle confrontée à celle qui, invisible à nos yeux, se jouerait derrière le dos du spectateur ?  Ce bouclier avec le visage de Méduse (1897) par Arnold Böcklin est un relief en papier mâché peint et doré conservé au musée d’Orsay.
Bouclier avec le visage de Méduse (1897) Arnold Böcklin (1827-1901) Musée d’Orsay (Paris) Le symbolisme et l’Art nouveau réactualisent le mythe de Méduse en recomposant le masque terrifiant que la Grèce exhibait, en guise de protection, au fronton des temples comme sur le bouclier d’Athéna. Cette tête pétrifiante voit-elle sa propre mort en face ? Est-elle confrontée à celle qui, invisible à nos yeux, se jouerait derrière le dos du spectateur ?  Ce bouclier avec le visage de Méduse (1897) par Arnold Böcklin est un relief en papier mâché peint et doré conservé au musée d’Orsay.Bouclier avec le visage de Méduse (1897) Arnold Böcklin (1827-1901) Musée d’Orsay (Paris) Le symbolisme et l’Art nouveau réactualisent le mythe de Méduse en recomposant le masque terrifiant que la Grèce exhibait, en guise de protection, au fronton des temples comme sur le bouclier d’Athéna. Cette tête pétrifiante voit-elle sa propre mort en face ? Est-elle confrontée à celle qui, invisible à nos yeux, se jouerait derrière le dos du spectateur ?  Ce bouclier avec le visage de Méduse (1897) par Arnold Böcklin est un relief en papier mâché peint et doré conservé au musée d’Orsay.

Bouclier avec le visage de Méduse (1897) Arnold Böcklin (1827-1901) Musée d’Orsay (Paris) Le symbolisme et l’Art nouveau réactualisent le mythe de Méduse en recomposant le masque terrifiant que la Grèce exhibait, en guise de protection, au fronton des temples comme sur le bouclier d’Athéna. Cette tête pétrifiante voit-elle sa propre mort en face ? Est-elle confrontée à celle qui, invisible à nos yeux, se jouerait derrière le dos du spectateur ? Ce bouclier avec le visage de Méduse (1897) par Arnold Böcklin est un relief en papier mâché peint et doré conservé au musée d’Orsay.

Laurent-Honoré Marqueste : Persée et la Gorgone est un groupe sculptural réalisé en cinq exemplaires par le sculpteur français Laurent Marqueste entre 1875 et 1903. Cette œuvre, de style néo-baroque inspiré du maniérisme et du nu antique, met en scène Persée s'apprêtant à trancher la tête de Méduse.
Laurent-Honoré Marqueste : Persée et la Gorgone est un groupe sculptural réalisé en cinq exemplaires par le sculpteur français Laurent Marqueste entre 1875 et 1903. Cette œuvre, de style néo-baroque inspiré du maniérisme et du nu antique, met en scène Persée s'apprêtant à trancher la tête de Méduse.
Laurent-Honoré Marqueste : Persée et la Gorgone est un groupe sculptural réalisé en cinq exemplaires par le sculpteur français Laurent Marqueste entre 1875 et 1903. Cette œuvre, de style néo-baroque inspiré du maniérisme et du nu antique, met en scène Persée s'apprêtant à trancher la tête de Méduse.

Laurent-Honoré Marqueste : Persée et la Gorgone est un groupe sculptural réalisé en cinq exemplaires par le sculpteur français Laurent Marqueste entre 1875 et 1903. Cette œuvre, de style néo-baroque inspiré du maniérisme et du nu antique, met en scène Persée s'apprêtant à trancher la tête de Méduse.

 

 

Yinka Shonibare

Yinka Shonibare est un artiste contemporain britannico-nigérian né le 9 août 1962 à Londres.
Yinka Shonibare est un artiste contemporain britannico-nigérian né le 9 août 1962 à Londres.Yinka Shonibare est un artiste contemporain britannico-nigérian né le 9 août 1962 à Londres.

Yinka Shonibare est un artiste contemporain britannico-nigérian né le 9 août 1962 à Londres.

MEDUSA , 2015
MEDUSA , 2015

MEDUSA , 2015

RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
DAMIEN HIRST  Tête de Méduse en malachite 2017
DAMIEN HIRST  Tête de Méduse en malachite 2017DAMIEN HIRST  Tête de Méduse en malachite 2017

DAMIEN HIRST Tête de Méduse en malachite 2017

DAMIEN HIRST  : Damien Hirst - Treasures from the Wreck of the Unbelievable
DAMIEN HIRST  : Damien Hirst - Treasures from the Wreck of the Unbelievable

DAMIEN HIRST : Damien Hirst - Treasures from the Wreck of the Unbelievable

Pour les 25 ans de son édition britannique, GQ s'est offert l'artiste ultra coté Damien Hirst en guise de photographe et Rihanna comme modèle. Ils ont revisité le mythe de Médusa, cette déesse dont le regard changeait quiconque en pierre.
Pour les 25 ans de son édition britannique, GQ s'est offert l'artiste ultra coté Damien Hirst en guise de photographe et Rihanna comme modèle. Ils ont revisité le mythe de Médusa, cette déesse dont le regard changeait quiconque en pierre.
Pour les 25 ans de son édition britannique, GQ s'est offert l'artiste ultra coté Damien Hirst en guise de photographe et Rihanna comme modèle. Ils ont revisité le mythe de Médusa, cette déesse dont le regard changeait quiconque en pierre.
Pour les 25 ans de son édition britannique, GQ s'est offert l'artiste ultra coté Damien Hirst en guise de photographe et Rihanna comme modèle. Ils ont revisité le mythe de Médusa, cette déesse dont le regard changeait quiconque en pierre.

Pour les 25 ans de son édition britannique, GQ s'est offert l'artiste ultra coté Damien Hirst en guise de photographe et Rihanna comme modèle. Ils ont revisité le mythe de Médusa, cette déesse dont le regard changeait quiconque en pierre.

MEDUSE dans le Street Art

MEDUSE dans le Street Art

Tristan Eaton: un style street pop   ristan Eaton est un ‘street artist’ americain multi-facettes, (muraliste, peintre, graphiste, illustrateur, et ‘toy designer’) bien qu’il s’envisage d’abord comme peintre. Il est né dans le quartier d’Hollywood à Los Angeles en 1978.Tristan Eaton: un style street pop   ristan Eaton est un ‘street artist’ americain multi-facettes, (muraliste, peintre, graphiste, illustrateur, et ‘toy designer’) bien qu’il s’envisage d’abord comme peintre. Il est né dans le quartier d’Hollywood à Los Angeles en 1978.

Tristan Eaton: un style street pop ristan Eaton est un ‘street artist’ americain multi-facettes, (muraliste, peintre, graphiste, illustrateur, et ‘toy designer’) bien qu’il s’envisage d’abord comme peintre. Il est né dans le quartier d’Hollywood à Los Angeles en 1978.

RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3ERELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3ERELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
Cara Delevingne vient d'être immortalisée de manière improbable. Le mannequin et l'actrice ont inspiré une nouvelle sculpture aux allures de Méduse de l'artiste lituanien ASPENCROW. Attention - une fois que vous l'apercevez, vous ne pouvez pas l'oublier.  La sculpture est étrangement réaliste, du sourire narquois de Delevingne à ses sourcils pleins, qui ont été créés avec de la laine d'ours. Du haut de sa tête, des membres peints ressemblant à des serpents font saillie. La pièce, intitulée Olympe, est faite de fibre de verre, de silicium et de résine. Aussi choquant que cela puisse être à regarder, le message derrière tout cela est le bon.
Cara Delevingne vient d'être immortalisée de manière improbable. Le mannequin et l'actrice ont inspiré une nouvelle sculpture aux allures de Méduse de l'artiste lituanien ASPENCROW. Attention - une fois que vous l'apercevez, vous ne pouvez pas l'oublier.  La sculpture est étrangement réaliste, du sourire narquois de Delevingne à ses sourcils pleins, qui ont été créés avec de la laine d'ours. Du haut de sa tête, des membres peints ressemblant à des serpents font saillie. La pièce, intitulée Olympe, est faite de fibre de verre, de silicium et de résine. Aussi choquant que cela puisse être à regarder, le message derrière tout cela est le bon.
Cara Delevingne vient d'être immortalisée de manière improbable. Le mannequin et l'actrice ont inspiré une nouvelle sculpture aux allures de Méduse de l'artiste lituanien ASPENCROW. Attention - une fois que vous l'apercevez, vous ne pouvez pas l'oublier.  La sculpture est étrangement réaliste, du sourire narquois de Delevingne à ses sourcils pleins, qui ont été créés avec de la laine d'ours. Du haut de sa tête, des membres peints ressemblant à des serpents font saillie. La pièce, intitulée Olympe, est faite de fibre de verre, de silicium et de résine. Aussi choquant que cela puisse être à regarder, le message derrière tout cela est le bon.
Cara Delevingne vient d'être immortalisée de manière improbable. Le mannequin et l'actrice ont inspiré une nouvelle sculpture aux allures de Méduse de l'artiste lituanien ASPENCROW. Attention - une fois que vous l'apercevez, vous ne pouvez pas l'oublier.  La sculpture est étrangement réaliste, du sourire narquois de Delevingne à ses sourcils pleins, qui ont été créés avec de la laine d'ours. Du haut de sa tête, des membres peints ressemblant à des serpents font saillie. La pièce, intitulée Olympe, est faite de fibre de verre, de silicium et de résine. Aussi choquant que cela puisse être à regarder, le message derrière tout cela est le bon.

Cara Delevingne vient d'être immortalisée de manière improbable. Le mannequin et l'actrice ont inspiré une nouvelle sculpture aux allures de Méduse de l'artiste lituanien ASPENCROW. Attention - une fois que vous l'apercevez, vous ne pouvez pas l'oublier. La sculpture est étrangement réaliste, du sourire narquois de Delevingne à ses sourcils pleins, qui ont été créés avec de la laine d'ours. Du haut de sa tête, des membres peints ressemblant à des serpents font saillie. La pièce, intitulée Olympe, est faite de fibre de verre, de silicium et de résine. Aussi choquant que cela puisse être à regarder, le message derrière tout cela est le bon.

Bust of Medusa by Daniele Danko Angelozzi, 2020Bust of Medusa by Daniele Danko Angelozzi, 2020Bust of Medusa by Daniele Danko Angelozzi, 2020

Bust of Medusa by Daniele Danko Angelozzi, 2020

Ni dieux ni maîtres.

Voilà un slogan qui pourrait résumer l'histoire de Méduse, cette jeune fille devenue "monstre" maudit suite au viol commis par Poséidon. Aujourd'hui, le mythe tragique se fait statue féministe, érigée en plein New York. 

Une sculpture de l’artiste argentin Luciano Garbati vient d’être installée face à la Cour pénale de New York, où a été jugé Harvey Weinstein. Symbole de la lutte contre les violences sexuelles, l’œuvre fait débat.

Quand la mythologie grecque rejoint le mouvement #MeToo... Depuis ce mardi 13 octobre - et jusqu'à la fin du mois d'avril -, une sculpture défie la Cour pénale de New York, à cet endroit même où Harvey Weinstein a été condamné en mars 2020. Réalisée par l'artiste argentin Luciano Garbati, elle représente l'une des sœurs Gorgone, Méduse, tenant dans ses mains la tête de Persée. "Icône de la justice", souligne le communiqué de presse, la figure de Méduse est devenue un puissant symbole de rage et de pouvoir du courant féministe.


 

Luciano Garbati :En hommage au mouvement #MeToo et à la libération de la parole des femmes contre leurs agresseurs, une statue de la Méduse a été érigée à New York. L’endroit choisi est symbolique : à Manhattan, face au tribunal pénal de la ville où ont été jugées nombre d’affaires d’abus sexuels – dont la condamnation à 23 ans de prison pour viol de Harvey Weinstein.
Luciano Garbati :En hommage au mouvement #MeToo et à la libération de la parole des femmes contre leurs agresseurs, une statue de la Méduse a été érigée à New York. L’endroit choisi est symbolique : à Manhattan, face au tribunal pénal de la ville où ont été jugées nombre d’affaires d’abus sexuels – dont la condamnation à 23 ans de prison pour viol de Harvey Weinstein.

Luciano Garbati :En hommage au mouvement #MeToo et à la libération de la parole des femmes contre leurs agresseurs, une statue de la Méduse a été érigée à New York. L’endroit choisi est symbolique : à Manhattan, face au tribunal pénal de la ville où ont été jugées nombre d’affaires d’abus sexuels – dont la condamnation à 23 ans de prison pour viol de Harvey Weinstein.

Dans sa version moderne réalisée en 2008, Luciano Garbati a voulu inverser les rôles : une Méduse triomphante tient dans sa main la tête coupée de Persée - l'artiste prêtant ses propres traits à la figure masculine. Sa manière à lui de dénoncer les violences sexistes et sexuelles. 

Pendant des millénaires, on disait aux femmes que si elles étaient violées, c'était de leur faute

LUCIANO GARBATI

Dans un village d'Europe Centrale, vers 1910, on retrouve les corps de nombreuses victimes petrifiees. Le professeur Heitz, qui enquete malgre les reticences, decouvrira le terrifiant et inattendu secret de ces meurtres hors du commun.Dans un village d'Europe Centrale, vers 1910, on retrouve les corps de nombreuses victimes petrifiees. Le professeur Heitz, qui enquete malgre les reticences, decouvrira le terrifiant et inattendu secret de ces meurtres hors du commun.

Dans un village d'Europe Centrale, vers 1910, on retrouve les corps de nombreuses victimes petrifiees. Le professeur Heitz, qui enquete malgre les reticences, decouvrira le terrifiant et inattendu secret de ces meurtres hors du commun.

RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3ERELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3ERELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3ERELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3ERELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
RELOOKING MYTHOLOGIQUE / REFERENCES ARTISTIQUES/  3E
Logo Versace

Logo Versace

Retour à l'accueil